Samedi 17 mai 2014 > La Nuit des Musées

Nuit des musées 2014. Lors de cette nocturne exceptionnelle, le musée archéologique de Lattes vous invite à venir découvrir autrement l'exposition temporaire "Les Iapodes, peuple méconnu", ainsi que la collection permanente.

La Nuit européenne des Musées permet aux musées de france et d'Europe de rassembler tous les publics autour de leurs collections.

Le samedi 17 mai 2014 , de 19h à 23h, le Site archéologique Lattara-Musée Henri Prades participe à la grande manifestation européenne de la Nuit des Musées en proposant des regards croisés sur les collections archéologiques. Une façon inédite et transversale d'aborder le musée dans la diversité de sa programmation.

Une soirée de déambulation entre langage poétique, chorégraphique et langue des signes au sein de l'exposition temporaire "Les Iapodes, peuple méconnu. Collections du musée archéologique de Zagreb" et les collections archéologiques de Lattara.

Visite libre de l'exposition temporaire et du musée

Les bruits du temps   1ère séance à 19h45 ; 2e séance à 21h30

http://museearcheo.montpellier-agglo.com/medias/photo/caroline-muheim-nuit-musees-2014_1399896812984.jpgCaroline Muheim, artiste plasticienne et écrivain, nous invite à partager une traversée poétique des temps archéologiques avec la lecture d'un texte spécialement produit pour le site archéologique Lattara-musée Henri Prades. Cette lecture poétique est accompagnée d'un travail photographique réalisé et projeté par Aloïs Aurelle.

Les mots de Caroline Muheim seront simultanément interprétés en langue des signes par Carlos Carrera (Scop Des'L)

♦ Signa Tollere  1ère séance à 20h30 ; 2e séance à 22h15

Création chorégraphique de Jos Pujol entre signes et danse contemporaine avec la Compagnie Singulier Pluriel, composée de danseurs professionnels sourds ou bien entendants. Cette création inédite, élaborée entre langues des signes et danse contemporaine, propose une traversée de l'histoire de la Méditerranée en lien avec les collections du musée. Des salles du musée surgiront des petites formes dansées autour de quatre thématiques spécifiques : se rassembler - transmettre - se souvenir - perpétuer.

Une chorégraphie singulière avec Jos Pujol, David Azéma, Marthe-Agnès Bourmault, Corynne Denux, Johanna Dupuy-Hemimou, Isabelle Jannot, Joaquim Munoz, Hervé Rauch, Stéphanie Tavernier, à partir des collections archéologiques et les mots de Caroline Muheim.

ENTRÉE GRATUITE