Jeudi 30 avril 2015 à 18h30 > Conférence "La lumière artificielle dans l'Antiquité. Pour une ethno-archéologie des formes, de l'usage, de l'économie et de la symbolique des lampes antiques" par Laurent Chrzanovski.

Jeudi 30 avril 2015
Lieu :
Lieu: 
Site archéologique Lattara-musée Henri Prades

Jeudi 30 avril 2015 à 18h30 > Conférence "La lumière artificielle dans l'Antiquité. Pour une ethno-archéologie des formes, de l'usage, de l'économie et de la symbolique des lampes antiques" par Laurent Chrzanovski.

Dans le cadre de "2015, Année internationale de la Lumière", Laurent Chrzanovski, lychnologue, archéologue indépendant et conférencier, propose le jeudi 30 avril 2015, à 18h30, une conférence "La lumière artificielle dans l'Antiquité. Pour une ethno-archéologie des formes, de l'usage, de l'économie et de la symbolique des lampes antiques".

En moins de vingt ans, dans plusieurs grandes villes, des produits importés parfois de très loin atteignent en moins de vingt ans plus de 70% de part de marché, remplaçant le quasi-monopole précédent des productions locales et régionales.Des classes moyennes qui naissent avec l'âge d'or de certaines régions alors qu'elles sont anéanties dans d'autres.Des habitants habitués à s'éclairer de la meilleure façon possible qui deviennent, en une génération, des "fuel poors" obligés de revenir à la cheminée comme seule source de lumière.
Des riches dépensant des sommes exorbitantes pour des luminaires de luxe faits sur mesure.
Des marques établies qui délocalisent leur production d'un continent à l'autre, d'autres qui subissent l'attaque de contrefaçons.
Des formes standard qui s'imposent sur trois continents, des populations qui les rejettent en fonction de leurs propres coutumes.

Globalisation d'aujourd'hui ? Eh bien non, voilà quelques-uns des phénomènes criants d'actualité que nous révèle une étude attentive des lampes méditerranéennes d'époque hellénistique et romaine.

A travers le charme de lampes qui ont traversé plus de deux millénaires, nous vous invitons à découvrir non seulement le monde qu'elles ont éclairé, mais aussi notre propre environnement quotidien.

♦ Spécialiste en archéologie romaine et dans l'histoire et l'archéologie de la lumière, Laurent Chrzanovski est Docteur ès lettres de l'Université de Lausanne, diplômé d'histoire et de Sociologie de l'école postdoctorale de l'Académie Roumaine et titulaire d'une habilitation à diriger des doctorats en Archéologie et en Histoire antique.
Ses recherches actuelles portent sur les lampes du Proche-Orient, les lampes des missions de l'Université de Varsovie à Novae (Bulgarie) et Akrai (Sicile), les corpus des musées de Genève et de Moscou (Musée National d'Histoire) ainsi que sur le dépotoir de lampes recouvrant la désormais célèbre épave Arles-Rhône 3.
Il est l'auteur/l'éditeur de 18 ouvrages, de près d'une centaine d'articles scientifiques ainsi que de nombreuses expositions internationales, parmi lesquelles nous mentionnerons "Lumière! L'éclairage dans l'antiquité", "Dark Ages ? L'éclairage au moyen âge" ou encore "A la tombée de la nuit.... art et histoire de l'éclairage à travers les âges, les croyances et les continents".

Entrée libre dans la limite des places disponibles.